ORBITE 11 : Une nouvelle planète au-delà de Pluton©

Etude sur les orbites planétaires du Système Solaire

Par Jean-Yves BOULAY

 

Une planète jovienne gravite peut-être au delà de l'orbite de Pluton.

 C'est ce que révèle cette étude sur les orbites planétaires de notre Système Solaire.

Les phénomènes présentés dans cette étude sur les orbites planétaires de notre Système solaire mettent en évidence les coordonnées possibles d’une orbite planétaire devant se situer au-delà de Pluton.

Basée sur les valeurs des révolutions sidérales et demi grands axes des planètes connues (facteurs liés par une des lois de Kepler), cette étude ne localise pas précisément un nouvel astre de notre Système solaire.

Cette hypothèse de travail dans la recherche d’une nouvelle planète propose néanmoins deux paramètres importants concernant son orbite :

Sa révolution sidérale : 332 ans

Son demi grand axe : 7 173 millions de kilomètres

 

 

Cette étude démontre qu'il faut, pour l'étude du Système Solaire, raisonner en terme d'orbites et non de planètes. En effet, Pluton, jusqu'à maintenant  était à tort considéré comme un astre égaré. La présence à proximité de cette orbite d'une concentration de très nombreux astéroïdes récemment découverts démontre au contraire que Pluton représente bien une orbite potentielle.

 

Cette étude démontre également l’harmonie entre les différentes valeurs des orbites planétaires et le rôle important joué par Jupiter. L’orbite jovienne semblant partager notre système en deux sous-systèmes symétriquement liés.

 

 

 

Ce graphique extrait de l’article montre la parfaite harmonie des onze orbites du Système Solaire : pour chaque orbite (planète), la valeur est le rapport de la révolution sidérale sur le demi grand axe additionné à l’inverse de ce rapport.

 

Cette étude repose sur de simples constatations. Elle n'est donc pas basée sur des calculs impliquant les lois de la physique (gravité, etc.) Cependant, les résultats présentés ici ne peuvent être ignorés ou imputés au seul hasard. La prise en compte de ces observations peut contribuer à une meilleure compréhension de la configuration et de la formation de notre Système Solaire.

 

Cette étude inclue les récentes découvertes faites dans la ceinture de Kuiper, notamment les deux gros astéroïdes transneptuniens que sont Varuna (1000 Kms de diamètre à 43,237 U.A.) et 2001 KX 76 (1 500 Kms de diamètre à 39,656 U.A.). Ces deux astéroïdes font partie     de deux groupements récemment découverts dont l'un se concentre autour de l'orbite 10 (Pluton) et dont l'autre se trouve à mi-distance de Pluton et de la planète supposée.

 

 

Partez à la découverte d’Orbite 11

 

 

 Orbite 11 : une nouvelle planète au-delà de Pluton - Jean-Yves BOULAY - 2001-2012©